La Forêt d’Écouves, balade nature à deux pas d’Alençon

Au cœur du Parc naturel régional Normandie-Maine, la forêt d’Écouves est située sur une ligne de crête. Très vallonnée, elle offre donc de jolis points de vue sur la campagne ornaise. C’est un petit paradis pour ceux qui aiment découvrir la nature en marchant. J’ai eu la chance d’aller m’y promener lors de mon partenariat avec l’office de tourisme d’Alençon. Faisons un petit tour d’horizon de cette forêt domaniale.

La Forêt d’Écouves

Elle se situe dans le département de l’Orne, entre les villes d’Alençon, de Sées et de Carrouges. Elle est aujourd’hui essentiellement constituée de futaie de chênes, de hêtres, de sapins et de pins sylvestres. Ancienne forêt royale au XIIIe siècle, elle a été exploitée intensivement pendant de nombreuses années. En 1863, elle est qualifiée de « totalement ruinée » jusqu’à ce qu’il soit décidé de la reboiser fin XIXe. Elle est désormais gérée par l’Office National des Forêts.

15 000 hectares dont 8 000 de forêt domaniale hébergent une faune importante. Il est tout à fait possible d’apercevoir un chevreuil, un cerf ou un sanglier. Le gibier abonde. C’est la raison pour laquelle la chasse est bien ancrée ici. La forêt d’Écouves s’organise d’ailleurs autour de carrefours en étoile qui avaient initialement été créés pour la chasse à courre.

Carrefour du Chêne-au-Verdier

Plusieurs richesses culturelles et naturelles parsèment la forêt :

  • au carrefour de la Croix Médavy, est disposé un char Valois de la 2e DB du Général Leclerc. Il est le souvenir de la libération de l’Orne de la Seconde Guerre mondiale ;
  • le sentier de découverte au carrefour du Rendez-Vous ;
  • l’étang de Goult ;
  • la sculpture du Chêne-au-Verdier ;
  • la nécropole des Gateys ;
  • etc.

Le point culminant est le signal d’Écouves qui se situe à 413 mètres, il est l’un des deux points les plus hauts de la France de l’Ouest avec le signal des Avaloirs.

La nécropole des Gateys

Les activités en forêt d’Écouves

À pied, à vélo ou à cheval, la forêt est un lieu pour les sportifs. En tout, 463 km de sentiers cheminent dans les bois. Au détour d’un chemin, vous tomberez peut-être sur l’une des 80 bornes de granit qui sont classées Monuments historiques. À l’automne, la cueillette des champignons y est fameuse : cèpes, amanites, et même les truffes s’y cachent !

Randonnées dans la forêt d’Écouves

La Forêt d’Écouves est traversée par les GR 22 et GR 36. Le GR 22 part de Paris et va jusqu’au Mont-Saint-Michel, vous marcherez sur les pas des anciens pèlerins. Le GR 36 rejoint la Manche à la Méditerranée. Dans la Forêt d’Écouves, il passe par la Lande de Goult puis monte jusqu’au Signal d’Écouves pour rejoindre le GR22. Il sort de la forêt en passant par le village de la Roche-Mabile avant de retrouver Saint-Cénéri-le Gérei. Profitez-en pour découvrir les Alpes Mancelles.

Le sentier de la Tourbiere des petits riaux permet d’accéder à une tourbière classée Espace Naturel Sensible. Vous pourrez admirer des plantes carnivores et une autre flore tout aussi particulière.

4 autres randonnées sont conseillées par le parc naturel régional Normandie-Maine que vous trouverez sur leur site. Vous pouvez aussi vous procurer le topo guide du parc si vous décidez d’y passer plusieurs jours.

  • Le sentier des chapelles passe par la lande entre les bois de Goult, Momont, Ballu et la Gâtine. Vous n’êtes pas vraiment dans la forêt ici, mais plus entre le sous-bois et les terres cultivées.
  • La promenade des Rochers du Vignage est une boucle qui dure 2 h 30. Ce circuit monte au début et permet de profiter ensuite d’une belle vue sur la forêt. Apparemment, c’est la plus belle partie de la forêt d’Écouves. Je n’ai pour ma part pas trouvé le départ… À la place, je me suis retrouvée en compagnie des digitales.
  • Le chemin du Mont des Avaloirs, facile (1 h 15) circule autour du point culminant de l’Ouest de la France.
  • La Roche-Mabile se destine aux plus confirmés. Le village porte encore les traces de l’activité des tisserands et des forgerons du début du siècle.

Aventurez-vous ! Je dormais au camping d’Écouves et j’ai fait une boucle d’environ 2 h. À l’allée, je suis passée par un haras dans un chemin de campagne jusqu’au village de Radon puis, le retour permet de profiter pleinement des bois.

Le lavoir de Radon

Parcours vélo

Sachez que la Véloscénie, l’itinéraire cyclable de Paris au Mont-Saint-Michel livre ici son étape la plus sportive depuis Alençon. Les vues sont, parait-il, sympathiques et l’arrivée à Carrouges est splendide.

Parcours santé et trail

Un parcours santé au Chêne au Verdier a été aménagé par l’ONF. Long de 1,5 km, il permet aux familles et aux amis de pratiquer du sport tout en respirant le bon air.

Le Massif d’Écouves est aussi le terrain de 7 randos-trail qui permet de courir dans l’espace vallonné et combine une découverte des crêtes rocailleuses de la forêt et de paysages sur la plaine normande

Le petit plus pour les familles : le parc animalier d’Écouves

À 30 minutes d’Alençon, à l’orée du bois, le parc animalier d’Écouves abrite 400 animaux de 40 espèces différentes sur une surface de 12 hectares. Le lieu avait été créé pour élever des races françaises menacées. Peu à peu, des animaux exotiques sont arrivés.

Insolite
Le domaine d’Avoise est une ancienne ferme industrielle du XIXe siècle. C’était une distillerie d’alcool de betterave qui servait vraisemblablement comme combustible.
Aujourd’hui, l’espace est transformé en gigantesque brocante. Un atelier de taille de pierre est aussi accessible.
Un restaurant est ouvert pour le déjeuner. La carte n’est vraiment pas terrible, soyons franc, mais le cadre atypique vaut le coup et la véranda avec vue sur la campagne est très agréable.

Où dormir dans la forêt d’Écouves ?

Les gîtes et camping d’Écouves des Noyers se situent en bordure de forêt à seulement quelques kilomètres d’Alençon. L’accueil y a été chaleureux. Vous pouvez planter votre tente ou louer une cabane, un gîte ou une roulotte. Depuis le chalet de la forêt, isolé en hauteur, vous profiterez d’une vue panoramique superbe.

Logement insolite du camping d’Écouves

Pour aller plus loin

J’espère que cette présentation de la forêt d’Écouves vous a plu. N’hésitez pas à commenter si vous connaissez une autre promenade sympa ou tout simplement si vous avez une question.

Pour prolonger votre séjour dans la région, vous pouvez passer deux jours à Alençon et filer dans les Alpes Mancelles pour faire le plein de nature !

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec l’office de tourisme d’Alençon.

Let's go !
Téléchargez maintenant votre guide gratuit :

Comment organiser mes vacances responsables en France ?

Adresse e-mail non valide
Voyagez près de chez vous. Faites de votre quotidien un voyage ✨
Latest comments
  • Josselin

    11 septembre 2020

    Bonjour,
    Il y a également le Haras de La Croix d’Argent à Saint-Sauveur-de-Carrouges qui propose des chambres d’hôtes et de la nourriture intégralement bio et/ou cultivée sur place en permaculture et des balades à cheval avec des circuits différents (Aller visiter le château de Carrouges à cheval, le prieuré de Goult, la chapelle Saint-Michel, l’étang neuf, le brame du cerf, la tourbière des Petits Riaux, etc…)
    Bien à vous!

    Reply

Ecrire un commentaire