Spiruline en Normandie

Laurent, spirulinier est une goutte qui retourne à la mer

Logo guide wanderlust

Connaissez-vous la spiruline ? Avez-vous déjà goûté ? Laurent Lecesve est producteur de cette micro-algue dans le Calvados. Il a créé son entreprise Akal Food en 2015. Il revient sur la genèse de son projet et nous explique comment il est possible de cultiver la spiruline en Normandie.

Qu’est-ce que la spiruline ?

 

  • Elle prend la forme d’une spirale et apporte au corps des apports essentiels à la vitalité et aux défenses immunitaires.
  • La spiruline se développe à l’état naturel dans des lacs proches des tropiques.
  • Elle est constituée de protéines, de fer et de bêta-carotène.
  • Elle possède des propriétés détox et antioxydantes.
  • La spiruline est un must à connaître dans les alternatives pour une alimentation saine.
  • L’OMS reconnaît les bienfaits de cette micro-algue pour la santé.

Pourquoi Laurent décide de produire de la spiruline en Normandie ?

Laurent est à la fois spirulinier, ingénieur arts et métiers, formateur, conseiller, vendeur, prof de yoga, musicien et papa d’une grande consommatrice de spiruline. Lorsqu’il découvre le yoga, il y a une vingtaine d’années, il décide de ne plus manger de viande. Depuis, il est en constante recherche d’une alimentation variée la moins impactante pour l’environnement et qui le maintient en bonne santé.

Il découvre la spiruline sèche en brindilles en 2003 sur le plateau du Larzac. Il en mange quotidiennement depuis ce jour-là. En 2007, il visite une ferme de spiruline fraîche dans la Drôme provençale. On lui explique que pour avoir ça chez lui, la seule solution est de la cultiver. Le projet est né. Il décide de créer sa propre ferme de spiruline. La production de cet « aliment » sera associée aux énergies renouvelables, son cœur de métier.

 

 

En 2009, il se fixe en Normandie, à quelques kilomètres d’Houlgate, son village d’adoption. En partenariat avec la communauté de communes, il s’installe en 2010 sur un terrain à Saint-Pierre-Azif. C’est aussi le début de l’éco-domaine du Bouquetot, géré par l’association Ecopya qui fédère plusieurs entrepreneurs.

La structure Akal food naît en 2015. L’entreprise implantée dans le Calvados produit de la spiruline écologique, mais fait aussi de la recherche et du développement pour la cultiver de manière plus responsable. L’idée est aussi de la valoriser avec différents produits, de démocratiser la spiruline sèche et fraîche pour qu’elle puisse être appréciée de tous. Laurent réalise d’ailleurs régulièrement des visites de la ferme et des ateliers pour les adultes et pour les familles.

Akal Food est aussi un bureau d’étude qui accompagne les fermes qui s’installent et les particuliers qui souhaitent produire de la spiruline dans leur jardin ou en aquarium dans leur appartement.

Ferme de spiruline Calvados

Une ferme innovante de spiruline en Normandie

Comment la spiruline est cultivée ?

La ferme de Laurent est constituée de sept bassins sous serres. Au total, 400 m2 sont propices à l’épanouissement de la spiruline. Cependant, le soleil normand n’est pas suffisant pour une rentabilité performante. Dans les quatre bassins les plus anciens, des planchers chauffants permettent d’allonger la période de récolte et d’être moins dépendant du climat. Mais rappelez-vous Laurent est ingénieur dans les énergies renouvelables et il réfléchit sans cesse à des améliorations.

C’est la raison pour laquelle trois nouvelles serres ont été installées en 2019 avec un dispositif appelé « bassin profond ». Cette solution innovante utilise une technique bien particulière pour minimiser l’utilisation d’énergies fossiles. L’eau circule et se loge dans un bassin profond pour la nuit grâce à un automatisme piloté. Le matin, l’eau retourne dans le bassin dynamique et a conservé la chaleur de la veille. Le bassin profond dispose en plus d’un fond en argile, ce qui permet de récréer un environnement au plus proche de l’écosystème naturel des lacs de spiruline.

comment la spiruline est cultivée

Comment la spiruline est transformée ?

Une fois cultivée, Laurent et son équipe récoltent la micro-algue directement dans le bassin avec un filtre. Elle prend alors la texture d’une crème. Puis, la spiruline est deshydratée dans un laboratoire de transformation.

Akal Food transforme sa spiruline normande de deux façons différentes :

  • la 1re méthode est de presser la spiruline après l’avoir récoltée. En forme de spaghetti, elle est disposée dans un séchoir. Après plusieurs heures, elle ressemble à de petites brindilles à saupoudrer sur les plats ;
  • la 2e façon consiste à récupérer directement la spiruline fraîche pour en faire du tartare. Mélangée à de l’ail, de l’oignon, du gingembre, de l’huile d’olive, du citron et du vinaigre de cidre, c’est un véritable régal !

Ensuite, les produits sont vendus sur place et distribués dans les salons, sur la boutique en ligne et dans 200 magasins bio dans le Calvados et dans toute la France.

Comment la spiruline est transformée
Spiruline normande Akal Food

Et si on voyageait avec Laurent ?

Son rêve du moment

Laurent rêve de voyager dans le quotidien sans pour autant aller loin : « Je voudrais être en permanence dans cet état de voyager lorsque l’on pétille » (ça raisonne plutôt pas mal avec le sujet du blog de la fourmi !).
Plus jeune, le voyage le nourrissait. Aujourd’hui, il le repose comme si une fatigue du voyage s’était installée. Il est à la recherche de cet état de bonheur dans son quotidien et n’essaye plus d’aller le chercher ailleurs. Même s’il reconnaît ne pas toujours y arriver, il cherche à voyager ici et maintenant. Son but : apprécier sans se mettre la pression, vivre de son travail sans se prendre la tête et que les galères arrivent comme une joie de l’aventure. On lui souhaite.

Son endroit préféré

Laurent commence par utiliser son Joker... puis, il s’essaye au jeu :

 » Chaque endroit a des bons côtés et des moins bons. Je vais rechercher un état plutôt qu’un lieu et je n’ai hélas jamais trouvé d’endroit sur terre où je vais tout le temps me sentir bien. C’est la même chose lorsque l’on me demande quel est mon pays préféré. J’ai voyagé dans plus de 30 pays et je suis incapable de répondre à cette question. Par contre, je peux citer des lieux merveilleux dans chacun de ces pays ».

Sa définition du voyage

Pour Laurent, le voyage est « la meilleure récolte de la vie ».

Le voyage permet de perdre ses repères, de sortir de sa zone de confort. Cette zone ouvre sur le champ des possibles et va permettre d’ouvrir ses yeux, ses oreilles, ses narines, son cœur et de remettre en question ses idées préconçues.

Portrait spirulinier