Wanderlust

Wanderlust ou L’envie insatiable de voyager

Qu’est ce que « Wanderlust » ? Si vous cherchez des infos sur le bar-club branché de Paris ou sur la série télévisée britannique, vous êtes au mauvais endroit. Ici, c’est la question du voyage obsessionnel qui nous intéresse. Au moment de la création de ce blog, j’ai parlé à mes proches du nom que je voulais lui donner : Guide Wanderlust. La réaction des globetrotteurs était toujours enthousiaste. Les autres, c’est-à-dire la majorité en réalité, ont voulu me convaincre de trouver un nom plus mémorable et significatif pour eux. Mais je n’ai pas réussi à lâcher le morceau et j’ai résisté ! Pourquoi me direz-vous ? Car aucun autre terme ne révélait mieux l’état d’esprit que je voulais insuffler au travers de ce guide. Le Wanderlust décrit une sensation précise qui ne résonne dans aucun mot en français. Rien ne peut mieux décrire cette envie insatiable de voyager que j’avais envie de partager avec vous. Découvrons donc la signification du Wanderlust.

syndrome Wanderlust

Signification du wanderlust : syndrome ou virus du voyage ?

Comment traduirait-on au mieux le Wanderlust ? Si vous avez voyagé avec votre sac à dos et côtoyé d’autres baroudeurs dans les auberges de jeunesse, vous connaissez certainement la réponse. Ce mot allemand est désormais largement employé en anglais. Il contient les mots « wandern » qui veut dire flâner et « lust » qui se traduit par envie. Une des traductions les plus admises serait alors le désir de vagabonder. Historiquement, ce mot est né au XVIIIe siècle lorsque les Romantiques Allemands ont cherché à nommer l’émotion qu’ils ressentaient face à des paysages grandioses. L’artiste le plus représentatif de ce courant est le peintre Caspar David Friedrich. Il cherchait à transmettre dans ses reproductions de paysages, ce sentiment profond que lui procurait ses longues marches dans la nature. Avez-vous déjà ressenti cette émotion au cours d’une randonnée ? Vous êtes-vous déjà laissé envahir par cette sensation d’évasion et de rêverie ? Vous êtes-vous senti impuissant face à la force de la nature ?

Obsession du départ

Mais le Wanderlust est plus qu’une émotion passagère, c’est un état constant, une façon d’être. Certains parlent même d’un syndrome. L’exploration stimulerait la dopamine chez certaines personnes porteuses du gêne du voyageur… Je pencherais davantage pour une dépendance. Ce que je sais, pour l’avoir observé et vécu, c’est qu’il suffit souvent de voyager une fois, une unique fois, pour attraper le virus du voyage. On pourrait le comparer à l’attitude du tatoué qui, après s’être marqué pour la première fois, n’arrive plus à s’arrêter.

Il y a aussi le facteur de la transmission. On ne se découvre pas une envie si forte de voyager, seul, un matin au saut du lit ! Un parent, un ami, une rencontre d’un jour, transmet cette passion. J’ai attrapé ce virus grâce à mes parents. C’est avec eux que j’ai voyagé la première fois. Au bout de quelques mois, j’étais déjà dans un avion à destination du Portugal. Et vous, comment avez-vous attrapé la maladie du voyage ?

La sensation de liberté obsessionnelle

« Le seul moyen d’affronter un monde sans liberté est de devenir si absolument libre qu’on fasse de sa propre existence un acte de révolte. »

Albert Camus

Le Wanderlust est aussi une vision du monde. Le voyageur parcoure les terres pour se sentir vivant, toujours en quête de liberté. Il a besoin d’expériences puissantes pour être heureux, car c’est dans l’extraordinaire et les sensations fortes que son cœur s’emballe. Il n’a pas peur de quitter sa zone de confort. Au contraire même, dans cette instabilité, lorsqu’il ne sait pas où il va exactement, il se sent comme un poisson dans l’eau. Ce qu’il recherche dans le voyage, est un dépassement de soi, une aventure intérieure, loin du farniente de la plage.

Wanderlust Liberté

La perspective d’un départ aide le voyageur obsessionnel à réaliser ses projets au quotidien. Il sait pour quelle raison il gagne un salaire. Le voyage est un besoin viscéral pour le sortir de son rythme routinier et échapper au quotidien. C’est son combat. Il aime cette impression de pouvoir faire ce qu’il veut sans être contraint par une société qui lui dicte ce qu’il doit faire. Depuis quelques années, le marché du travail a évolué. À l’ère d’Internet, de nombreux entrepreneurs se lancent et travaillent avec leur ordinateurs d’où ils veulent, comme moi qui suis devenue rédactrice web ! Aujourd’hui, la nouvelle génération de travailleur est nomade, elle travaille d’où elle veut et quand elle le veut.

La curiosité de l’homme avant tout

La recherche de l’expérience fait aussi partie de la signification de Wanderlust. Tout ce qui est nouveau est intriguant. Le voyageur se sent bien lorsqu’il sort des sentiers battus et devient vulnérable. Ce qu’il l’intéresse est la rencontre avec l’autre, l’échange et le partage. L’ouverture vers la nouveauté demande de visiter de nouveaux lieux, de découvrir de nouvelles cultures, d’apprendre en permanence. L’exploration enrichit et nourrit de nouvelles visions sur le monde. Plus rien n’étonne le voyageur qui accepte l’autre tel qu’il est.

Envie de flaner

Les 10 caractéristiques du voyageur emprunt du wanderlust

À quoi ressemble le voyageur adepte du Wanderlust ?

  • il goûte tout : manger des insectes ne lui fait pas peur ;
  • chez lui, la terre est partout, en carte, celle à gratter, celle à punaiser, celle en magnet sur le frigo, en globe, celui qui s’allume et celui qui ne s’allume plus ;
  • il vadrouille tout le temps, au bout du monde, dans sa ville, sa région, son département, son quartier, vous ne le trouverez pas chez lui le week-end ;
  • sinon, il s’ennuie ;
  • il trouve la vie beaucoup trop courte ;
  • il s’émeut devant TOUS les couchers du soleil même celui au-dessus de l’autoroute ;
  • son sac de randonnée est son meilleur ami ;
  • il croit en la vie (et il est naïf) ;
  • dire bonjour dans une dizaine, vingtaine, trentaine de langues ? Pas de problème pour lui !
  • il organise tous les ans des pots de départ… et des pots de retour.

Vous êtes-vous reconnu ? Quel est votre rapport au voyage, plutôt en quête du Wanderlust ou adepte du farniente ? Dites-moi tout !

Let's go !
Téléchargez maintenant votre guide gratuit :

Comment organiser mes vacances responsables en France ?

Adresse e-mail non valide
Voyagez près de chez vous. Faites de votre quotidien un voyage ✨

Ecrire un commentaire