restaurant Hyperbols le mans

Hyperbols et ses buddha bowls conviviaux

Deux sœurs, Emma et Abigail ont ouvert Hyperbols en novembre 2018. Cette ambiance familiale se ressent dans l’atmosphère accueillante. C’est d’ailleurs à domicile qu’elles nous reçoivent, dans une ancienne maison bourgeoise en plein centre ville. Abigail est à l’initiative du projet. Après avoir eu ses enfants, elle souhaitait vivre de sa passion tout en cherchant un équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie familiale. La solution, elle l’a trouvé en recevant ses clients dans sa propre maison – les salons ayant été aménagés en salle de restaurant – et en faisant appel à sa sœur pour l’accompagner dans le projet.

Leur marque de fabrique est le buddha bowl. Un plat sain, dans un contenant très en vogue, qui mélange légumes, féculents, fruits secs et graines. L’origine de ce nom reste mystérieuse. Abigail évoque le récipient des aumônes des moines bouddhistes en Asie, l’image de leur ventre dodu ou encore la tendance « healthy food » en provenance de Californie. Dans tous les cas, ces bowls esthétiques permettent à Abigail d’exprimer sa créativité et d’explorer les saveurs pour trouver le mélange parfait. Elle s’inspire de ce que lui a transmis sa mère anglaise, de la traditionnelle cuisine française, et puise aussi des influences dans le continent asiatique. Les voyages et sa tante thaïlandaise n’y étant pas pour rien.

Tout est cuisiné maison avec des produits locaux de saison qui viennent des producteurs du marché des Jacobins. Abigail s’occupe du salé et du cheesake et Emma réalise les desserts. La carte se compose de 5 bowls à la carte (pas nécessairement végétarien) et du bowl de la semaine. Tous les jours, les sœurs proposent un nouveau dessert.

L’esprit du bouddha bol est bien présent à Hyperbols. Pour Abigail, “c’est une façon d’apporter un peu d’esprit dans l’alimentation. Manger ne sert pas uniquement à se nourrir, mais déguster un plat sain est primordial pour la garantie de la santé et participer au respect l’environnement”. Il parait d’ailleurs que l’on mange plus lentement dans un bowl. Et si on prenait son temps pour venir déjeuner un midi de la semaine ? L’été, le jardin offre aussi un cadre charmant, un petit havre de paix à l’abri du trafic.

Localisation

Let's go !
Téléchargez maintenant votre guide gratuit :

Comment organiser mes vacances responsables en France ?

Adresse e-mail non valide
Voyagez près de chez vous. Faites de votre quotidien un voyage ✨

Ecrire un commentaire